Home Politique La frontière haïtiano-dominicaine officiellement fermée à moitié?

La frontière haïtiano-dominicaine officiellement fermée à moitié?

Haïti standard, le 17 mars 2020.- La décision prise par le gouvernement haïtien de fermer ses frontières avec la République Dominicaine s'applique, selon le constat réalisé par le correspondant de Haïti standard à Ouanaminthe (Nord'Est), uniquement aux points de passage officiel.

Tôt ce mardi 17 mars 2020, un trafic abondant a été remarqué entre Citoyens haïtiens et dominicains au niveau de plusieurs points de passage non officiel de la frontière, et ce, sans aucune contrainte.

À en croire certains observateurs interrogés sur la situation, il n'existe aucun dispositif de sécurité dans ces zones non contrôlées à la frontière nord haïtiano-dominicaine. Ce qui justifie que la décision prise par l'État haïtien de fermer la frontière est considérée comme une "décision cosmétique", a ajouté l'une des personnes interrogées par notre correspondant.

"Si la décision de fermer la frontière est prise pour nous protéger éventuellement contre le COVID-19, pourquoi la fermeture de la frontière n'est pas totale?", s'est questionné un homme très remonté contre la décision qu'il a qualifié de "ratée".

"Cela, moi je l'appelle une démonstration de fermeture ou de la démagogie pure et simple. Ce n'est pas cela que j'appelle une fermeture de frontière", a affirmé un autre homme d'un ton moqueur.

Aussi, faut-il souligner que la frontière nord haïtiano-dominicaine compte des dizaines de points de passage non officiel. Ces points de passage sont souvent utilisés par des contrebandiers qui ne voulent pas payer leurs droits de douane.

Commerce entre Citoyens haïtiens et dominicains, en dépit de la fermeture des points de passage officiel
Commerce entre Citoyens haïtiens et dominicains au niveau des points de passage non officiel à la frontière nord haïtiano-dominicaine (photo Jacques Jean-Charles/Haïti standard)

La ministre de la santé publique et de la population, Marie Gréta Roy Clément a évoqué à plusieurs reprises, l'existence de ces points de passage non officiel, lors de ses conférences de presse...

HS/Haïti standard