Accueil Politique

La “gestion” d’un sceau paralyse le service de légalisation de documents au MJSP

258

Haïti standard, le 28 octobre 2020.-

Depuis plusieurs semaines, le service de légalisation des documents est paralysé au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP). À l’origine de cette paralysie, la “gestion” du sceau dudit service par le titulaire du de ce ministère, Rockfeller Vincent.

Des employés dénoncent le fait que depuis quelques temps, le ministre se rend chez lui avec le sceau pour le ramener le lendemain au bureau. Le ministre ne vient pas à l’heure tous les jours à son bureau, parfois il ne vient pas au ministère, ce qui a un impact négatif sur le fonctionnement du service de légalisation des documents, ont expliqué des employés sous couvert de l’anonymat.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Manifestation du 18 novembre 2020 : Moïse Jean-Charles gagne la bataille devant l'ambassade américaine

Aussi, ces employés ont-ils critiqué la façon dont le ministre Rockfeller Vincent est en train de gérer le sceau du MJSP. Cette “gestion” pratiquée par le ministre entraîne des conséquences négatives sur ce service important pour la population et pour le ministère lui-même.

À rappeler que pour légaliser un document au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), le concerné doit payer une “taxe de légalisation de pièces” fixée à 102 gourdes à la Direction générale des Impôts (DGI). Après avoir déposé le document à légaliser accompagné de la taxe en question au MJSP, ce dernier prendra huit (8) jours pour la remise du document au concerné. En cas d’urgence, celui-ci doit payer audit ministère 1 250 gourdes par document à légaliser.

LIRE AUSSI:  Jérémie (Grand'Anse) : des policiers du cortège de l'épouse du Président victimes d'un accident de circulation

HS/Haïti standard

INVITATION