La mauvaise blague du sénateur Carl Murat Cantave!

9548

Haïti standard, le 12 septembre 2019.- « Anani Jean-François est ma copine, ma femme est d’accord, son mari est d’accord, son église est d’accord et mon église est d’accord », s’est moqué le président du Sénat de la République Carl Murat Cantave, dans la matinée du 12 septembre, au journal de première occasion diffusé sur les ondes de Caraïbe FM.

Le sénateur a, en outre, reconnu qu’il avait lui même proposé le ministre de la santé publique et de la population Anani Jean-François au gouvernement de Fritz William Michel. Pour justifier cette décision, le parlementaire a soutenu que la ministre pressentie est une personne intelligente qui l’a beaucoup aidé dans la préparation de plusieurs propositions de loi au Sénat de la République.

Aussi, a-t-il ajouté que Anani Jean-François est une « bonne amie à sa femme ». Le sénateur de l’Artibonite, qui réagissait aux propos de son collègue Ricard Pierre, a conclu que c’était de l’humour qu’il faisait sur ce dossier et qu’il n’a aucune relation amoureuse avec la ministre pressentie au Ministère de la santé publique et de la population (MSPP).

À quoi pourra s’attendre la population, sur le plan des résultats, quand des parlementaires continuent d’imposer leur ministre au gouvernement? Avec l’imposition de ministre dans les gouvernements successifs, le Parlement pourra-t-il accomplir l’une de ses missions visant à contrôler le gouvernement? Autrement dit, cette pratique n’est-elle pas en train d’hypothéquer le pouvoir de contrôle des parlementaires?

Anani Jean-François, la ministre de la santé publique et de la population pressentie au gouvernement de Fritz William Michel (photo internet)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire