Accueil Insécurité/Sécurité

La PNH prend des dispositions pour mater le kidnapping, selon Garry Desrosiers

Haïti standard, le 11 février 2020.- Le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur divisionnaire Garry Desrosiers a informé que l’institution policière travaille en vue de venir à bout des kidnappeurs qui terrorisent la population, au cours de ces derniers jours.

Lors d’une conférence de presse donnée aujourd’hui (11 février) sur la situation des détenus, le porte-parole adjoint de l’institution policière a précisé que des enquêtes sont en cours et aucune hypothèse ne sera écartée en ce qui concerne le kidnapping.

L’officier de police a, par ailleurs, sollicité la collaboration de la population afin de mater ce phénomène qui ne cesse de faire des victimes dans le pays, particulièrement au niveau de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Questionné sur la découverte du cadavre du jeune homme Jean Rubens Eugène, à 4e avenue Bolosse, le 11 février 2020, le porte-parole adjoint de la PNH a promis d’entrer en contact avec le responsable de police de la juridiction concernée par ce décès.

La PNH prend des dispositions pour mater le kidnapping, selon Garry Desrosiers
Le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur Garry Desrosiers (photo internet)

Jean Rubens Eugène a été abattu par des individus armés, alors qu’il était chargé d’apporter une rançon aux kidnappeurs en échange de la libération de cinq (5) jeunes de l’église Le Phare de la cité.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Tension à Croix-des-Bouquets : échec d'une tentative d'évasion orchestrée par Arnel Joseph