Accueil Politique

La radio Mélodie débranchée du réseau de l’Ed’H, le PDG de la station dénonce une persécution

887

Haïti standard, le 11 novembre 2020.-

La radio Mélodie a été débranchée cet après-midi (11 novembre 2020) du réseau de l’Électricité d’Haïti (Ed’H). En réaction, l’administration de la radio a décidé de suspendre ses émissions à partir de ce 11 novembre, et ceci, jusqu’à nouvel ordre, a-t-on appris à la rédaction de Haïti standard d’une source proche de la radio.

Selon des informations fournies par cette source, le Président directeur général (PDG) de la radio Mélodie, Marc Aurèle (Marcus) Garcia a pris cette décision suite à l’intervention de plusieurs employés de l’Ed’H dans les locaux de la station, en vue de procéder au débranchement de celle-ci sur ledit réseau.

Pour justifier leur décision, les techniciens de l’Ed’H reprochent aux responsables de la station d’avoir accumulé une dette évaluée à environ 4 millions de gourdes.

Joint au téléphone par notre rédaction, l’ancien ministre de la culture et de la communication sous l’administration de l’ancien président provisoire Jocelerme Privert, actuellement aux États-Unis notamment à Miami (Floride), a qualifié cet acte de « persécution ». « Sans préavis, l’Ed’H ne peut pas débrancher un abonné de la sorte, et, de surcroît, une entreprise commerciale », a déploré l’ancien titulaire du MCC.

Par ailleurs, pour contester la décision de l’Ed’H, le célèbre éditorialiste a brandi un protocole d’accord signé en 2015 entre les deux (2) principales associations de patrons de médias en Haïti (ANMH et AMIH) avec l’ancien premier ministre Evans Paul. Selon Marc Aurèle (Marcus) Garcia, cet protocole d’accord préconise la diffusion de spots publicitaires au profit de certaines institutions publiques dont l’Ed’H. En échange, les stations parties à ce protocole ne devaient plus payer leur facture d’électricité.

La radio Mélodie débranchée du réseau de l'Ed'H, le PDG de la station dénonce une persécution
Le journaliste Marc Aurèle (Marcus) Garcia (photo internet)

Le PDG de Mélodie FM a conclu qu’il ne cédera pas aux persécutions orchestrées par le directeur général de l’Ed’H Michel Présumé. Il en a profité pour annoncer aux auditeurs et auditrices de la radio qu’il fera tout son possible pour permettre à la radio de retourner sur les ondes, en tenant pour responsable le directeur de l’Ed’H, Michel Présumé. « C’est de la persécution claire contre la presse libre et démocratique », s’est scandalisé Marc Aurèle (Marcus) Garcia.

HS/Haïti standard