Accueil Politique

La saga Kerby Alcantara Désormeaux, Parquet de Port-au-Prince et ULCC continue

312

Haïti standard, le 21 janvier 2020.- Le citoyen dominicain qui représente Haïti en République dominicaine comme diplomate, Kerby Alcantara Désormeaux a été une 2e fois libéré par le Parquet de Port-au-Prince, dans la soirée du 20 janvier.

C’est le substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jeanty Souvenir qui avait émis l’ordre de libération en faveur du diplomate en question. Ce dernier est accusé de faux et usage de faux par l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), car Kerby Alcantara Désormeaux est non seulement citoyen dominicain mais aussi, il détient plusieurs identités à savoir Kerby Alcante, Kerby Alcantara Désormeaux et Kerby Alcante Désormeaux.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince - manifestation : une personne tuée par balle, un véhicule de police et une station-service incendiés
La saga Kerby Alcantara Désormeaux, Parquet de Port-au-Prince et ULCC continue 1
1e ordre de libération émis par le substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jeanty Souvenir (source internet)

Dans l’impossibilité de répondre aux questions des enquêteurs de l’ULCC, Kerby Alcantara Désormeaux a été déféré, le 30 décembre 2019, au Parquet de Port-au-Prince pour les suites nécessaires. Le prévenu allait être libéré environ deux (2) heures plus tard par le substitut du commissaire du gouvernement Me Jeanty Souvenir.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Le vendredi 17 janvier 2020, le diplomate qui revenait de la République dominicaine allait être retenu à l’aéroport international Toussaint Louverture par des agents de l’immigration. La rédaction de Haïti standard a appris que Kerby Alcantara Désormeaux avait passé le weekend en garde à vue, à la disposition de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

LIRE AUSSI:  Une douzaine de personnalités nommées dans la diplomatie haïtienne
La saga Kerby Alcantara Désormeaux, Parquet de Port-au-Prince et ULCC continue 2
2e ordre de libération émis par le substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jeanty Souvenir (crédit internet)

Parallèlement, le substitut du commissaire du gouvernement, qui croyait que Kerby Alcantara Désormeaux était gardé à vue au commissariat de l’aéroport, avait émis un ordre de libération en faveur du diplomate. Après le transfert de celui-ci au Parquet de Port-au-Prince, il allait être libéré pour une 2e fois par la justice.

HS/Haïti standard