Accueil Santé

L’ambassade du Japon à Port-au-Prince et l’UNICEF s’attaquent à la mortalité et morbidité des enfants

463

Haïti standard, le 11 décembre 2020.-

Le gouvernement du Japon, à travers son ambassade en Haïti, a octroyé au Fond des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) 3,2 millions de dollars américains dans le cadre du projet dénommé « Renforcement du programme élargi de vaccination » et une chambre froide d’une capacité de 10 m3 au Ministère de la santé et de la population (MSPP), le 10 décembre 2020.

L’objectif spécifique de ce don est de contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité infantile en Haïti grâce à la vaccination contre la rougeole et la rubéole, a fait savoir l’ambassade du Japon à travers un communiqué dont une copie a été acheminée à la rédaction de Haïti standard.

Les activités du projet qui seront menées par l’UNICEF de concert avec le MSPP, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les ONG partenaires, les organisations communautaires, la société civile et les agents de santé communautaires s’étendront à travers le pays avec une attention particulière pour les communes éloignées, a précisé le principal bailleur dudit projet.

Quant à la chambre froide, elle pourra desservir 240 institutions sanitaires et couvrir les besoins de 37% de la population en vaccins de bonne qualité.

L’ambassadeur du Japon en Haïti, Mitsuaki Mizuno, qui a salué l’engagement de l’UNICEF vis-à-vis des Haïtiens dans l’accompagnement des communautés vulnérables et des institutions gouvernementales à travers des organisations travaillant dans le secteur et la protection des enfants, a fait savoir que cette donnation permettra d’optimiser le stockage et la distribution des vaccims notamment par la solarisation de la chaîne du froid.

L'ambassade du Japon en Haïti et l'UNICEF s'attaquent à la mortalité et morbidité des enfants
Le panel au cours des échanges de notes réalisés entre l’UNICEF et l’ambassade du Japon à Port-au-Prince, en présence des représentants du MSPP (photo Arnold Junior Pierre/Haïti standard)

De son côté, le représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes a indiqué que ce don permettra à son organisation de continuer l’aide apportée au gouvernement haïtien dans la lutte contre la morbidité et de mortalité des enfants.

HS/Haïti standard