Accueil Politique

L’ancien policier devenu chef de gang, Jimmy Chérisier alias “BBQ” passe à une vitesse supérieure

1436

Haïti standard, le 23 juin 2021.-

L’ancien chef du bas de Delmas, Jimmy Chérisier alias “barbecue” semble couper le pont avec le pouvoir en place. En conférence de presse, le 23 juin 2021, l’ex policier converti en chef de gang a critiqué le régime au pouvoir, en dénonçant l’opposition politique.

L’ancien agent affecté au sein de l’Unité départementale de maintien de l’ordre (UDMO), Jimmy Chérisier reproche aux responsables du Parti haïtien tèt kale (PHTK) de vouloir organiser un référendum pour changer la constitution et des élections pour sauvegarder leurs intérêts.

L’opposition politique, elle, attend la transition politique pour accéder au pouvoir, a dénoncé l’ex-policier au cours de cette conférence de presse.  Drapeau national autour du cou, treillis militaires et arme de grand calibre au poing, Jimmy Chérisier, à la tête de plusieurs dizaines de “soldats”, a rebaptisé le G9 en famille et alliés en “Force révolutionnaire G9 en famille et alliés”.

Avant d’inviter ses “soldats” à se tenir prêts pour la révolution, le “leader” de la Force révolutionnaire G9 en famille et alliés a justifié les actes de pillage orchestré, le 18 juin 2021, au bas de Delmas et à la station de Gonaïves. 

L’ancien policier devenu chef de gang, Jimmy Chérisier alias “BBQ” passe à une vitesse supérieure
Capture d’écran de la conférence de presse de l’ex-policier Jimmy Chérisier alias « barbecue »

L’argent des banques commerciales, des concessionnaires automobiles et des propriétaires de dépôts de provisions alimentaires appartient au peuple qui est dépourvu de tout, a déclaré Jimmy Chérisier qui a ajouté que le peuple a faim…

HS/Haïti standard