Accueil Politique

Le cadavre d’un migrant haïtien découvert dans la rivière massacre (Nord’Est)

886

Haïti standard, le 22 octobre 2019.- Le cadavre d’un homme d’une quarantaine d’années non identifié a été découvert, le mardi 22 octobre 2019, dans le lit de la rivière massacre, précisément dans la zone de « Lavigia », une localité de la province de Dajabón, en République Dominicaine.

Selon des informations recueillies par le correspondant de Haïti standard dans le Nord’Est, la victime se rendait de manière clandestine en République Dominicaine, car il n’est pas du département en question. Mort noyé dans les courants de la rivière en crue, l’homme en question serait accompagné d’une fillette de quatre (4) ans qui, elle, a été portée disparue.

Cette dernière, victime de la migration irrégulière d’Haïtiens vers la République Dominicaine vient de grossir la longue liste de nos compatriotes victimes au cours de leur traversée clandestine, dans les bois dominicains en quête d’amélioration de leur condition matérielle d’existence.

À noter que de nombreux enfants abandonnés sont souvent trouvés dans les brousses dominicaines et remis aux autorités haïtienne de l’Institut du bien-être social et de recherche (IBESR).

Le cadavre d'un migrant haïtien découvert dans la rivière massacre (Nord'Est)
2 compatriotes tentant de traverser la rivière Massacre avec des sacs de provisions (crédit photo : Cesar de la Cruz)

HS/Haïti standard