Accueil Politique

Le changement de constitution initié par Jovenel Moïse est un « coup de force » contre la Constitution de 1987, croit Georges Michel

450

Haïti standard, le 18 juin 2020.-

L’historien Georges Michel a qualifié de « coup de force » contre la Constitution de 1987, le projet de changement de constitution entamé par le Président de la République Jovenel Moïse qui a déjà démarré les consultations, en vue de former l’assemblée constituante y relative.

Le Dr. Georges Michel a réalisé ces déclarations sur les ondes de radio Kiskeya, le 17 juin 2020. En effet, Georges Michel dit craindre que des présidents successifs se lancent dans un processus de changement de constitution, après le départ du Chef de l’État en exercice.

Aussi, l’historien en a-t-il profité pour rappeler que la durée du mandat présidentiel est de cinq (5) ans. Le mandat du Président Jovenel Moïse se termine le 7 février 2022 à midi, a soutenu l’écrivain qui a réfuté d’un revers de main la thèse de la constitutionnaliste Myrlande H. Manigat.

LIRE AUSSI:  La "gestion" d'un sceau paralyse le service de légalisation de documents au MJSP

Par ailleurs, l’historien s’est contenté d’ajouter que cette dernière est une femme politique et une ancienne candidate à la présidence qui pourrait avoir son agenda politique…

Le changement de constitution initié par Jovenel Moïse est un « coup de force » contre la Constitution de 1987, croit Georges Michel
L’historien Georges Michel (crédit photo Le Nouvelliste)

HS/Haïti standard

INVITATION: