Accueil Insécurité/Sécurité

Le chef de gang Odma Louissaint est mort, selon le numéro 3 de la base « grangrif »

735

Haïti standard, le 28 janvier 2021.-

Le numéro 3 de la base « grangrif », Norestan Nontrope a confirmé le décès du chef de gang dénommé Odma Louissaint. Cette confirmation a eu lieu, le 27 janvier 2021, lors d’une conversation téléphonique entre le numéro 3 du gang et l’un de ses proches qui vit à l’étranger.

Odma Louissaint a été grièvement blessé par balles au cours d’un affrontement survenu, le 14 janvier 2021, entre forces de l’ordre et membres du gang de « Savien », a précisé le chef de gang qui a poursuivi que son chef a succombé de ses blessures après avoir reçu au moins un projectile.

Le chef de gang Odma Louissaint, qui a terrorisé la population pendant environ trois (3) ans, a été enterré dans un cimetière de la zone. Ce, en toute discrétion, a soutenu le numéro trois (3) de la base « grangrif », Norestan Nontrope.

LIRE AUSSI:  Le juge de paix de Pétion-Ville Eno René Louis libéré contre rançon, après une semaine de séquestration

Ce dernier a, en outre, fait savoir que les autres membres du gang de « Savien » sont actuellement dans une situation difficile, car ils sont encerclés par la coalition des individus armés de Barrage et de Jean Denis. Cette coalition est dirigée par le nommé « ti mepri » et supportée par la population.

Deux (2) semaines après l’intervention policière réalisée à « Savien » où les unités spécialisées de la Police nationale d’Haïti (PNH) étaient présentes, l’institution policière n’est pas en mesure de fournir un bilan relatif à cette opération.

Le chef de gang Odma Louissaint est mort, selon le numéro 3 de la base "grangrif"
Photo d’illustration

Parallèlement, la chasse aux membres du gang de « Savien » se poursuit dans la zone. Plusieurs individus accusés d’être proches des membres de la base « grangrif » ont été tués par d’autres individus armés.

LIRE AUSSI:  Accusé d’approvisionner en armes et munitions le gang du Village Dieu, le nommé William Ménard arrêté

HS/Haïti standard