Accueil Justice

Le juge Mathieu Chanlatte se porte volontaire pour instruire le dossier d’assassinat de Jovenel Moïse

478

Haïti standard, le 9 août 2021.-

Déféré au cabinet d’instruction depuis environ une semaine pour les suites judiciaires, le dossier relatif à l’assassinat du défunt président de la République Jovenel Moïse, un juge d’instruction s’est porté volontaire pour instruire l’affaire. Ce, après le refus de plusieurs juges d’accepter l’instruction du dossier.

C’est le doyen du Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince, Me Bernard Sainvil qui a informé, au cours de la journée du 9 août 2021, que le juge Mathieu Chanlatte se chargera d’instruire l’afffaire.

Les geffiers, Marcelin Valentin et Waky Philostène, qui ont assisté le juge de paix lors du constat légal du cadavre du défunt président Jovenel Moïse, ont été victimes de menaces de mort ainsi que le juge lui-même, Carl Henry Destin.

Aussi, faut-il souligner que dans le cadre de cette affaire, plusieurs dizaines de personnes sont déjà en détention et des mandats d’amener ont été décernés par le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bedford Claude, à l’encontre de plusieurs personnalités haïtiennes dont la juge de la Cour de cassation Windelle Coq.

HS/Haïti standard