Accueil Politique

Le MAEC dénonce des avis de recherche lancés par l’ULCC contre des fonctionnaires en poste

Haïti standard, le 22 décembre 2019.- Le Ministère des affaires étrangères et des cultes (MAEC) dit « constater que l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) a lancé, avec une légèreté étonante, des avis de recherche contre des membres de la mission déplomatique et d’un poste consulaire en République Dominicaine ».

Le ministère a « précisé qu’aucun de ces membres ne fait l’objet de poursuites pénales ». En effet, le MAEC a souligné « jusqu’au 20 décembre 2019, le ministère n’avait été saisi d’aucune convocation concernant les fonctionnaires en question ».

Ces derniers « jouissent encore de la pleine et entière confiance du ministère, donc du gouvernement de la République », a poursuivi ledit communiqué qui a, en outre, ajouté que le MAEC est « disposé à poursuivre la meilleure collaboration avec l’ULCC, dans le strict respect des normes et de la dignité de tous les fonctionnaires ».

Au terme de ce communiqué portant la date du 21 décembre 2019, « le ministère invite l’ULCC à ne pas outrepasser ses compétences, tout en appelant son attention sur l’obligation qui lui est faite de traiter ses dossiers en toute confidentialité selon les dispositions des articles 18 et 19 du décret du 8 septembre 2004 créant l’ULCC ».

Le MAEC dénonce des avis de recherche lancés par l'ULCC contre des fonctionnaires en poste
Le communiqué du Ministère des affaires étrangères et des cultes (MAEC)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Kominike Kan Alovi Dangballayidan