Le premier ministre nommé Jean Michel Lapin dit qu’il n’a pas l’intention de démissionner

6
Le premier ministre nommé affirme qu’il reste en poste en attendant une décision constitutionnelle de l’une des branches du Parlement.

Haïti standard, le 10 juin 2019.- Le premier ministre nommé Jean Michel Lapin réfute les déclarations du secrétaire général du Conseil des ministres, Rénald Lubérice, qui avait réclamé sa démission en vue de faciliter un déblocage de la situation.

Le premier ministre nommé a déclaré que le renvoie de ce gouvernement doit se faire sur la base d’un vote de censure adopté par l’une des branches du Parlement, conformément à la loi.

« Je laisse le soin à l’opinion publique de tirer les conclusions nécessaires sur ce dossier [sa démission] », a précisé Jean Michel Lapin sur les ondes d’une station de radio à Port-au-Prince, le 10 juin 2019.

Aussi, faut-il souligner que l’opposition appelle à la poursuite de la mobilisation, en vue de forcer le Chef de l’État, Jovenel Moïse, à donner sa démission après qu’il soit indexé dans le 2e rapport d’audit de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) sur la gestion du fonds PetroCaribe.

Au lendemain de la manifestation réalisée à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province, à l’appel des secteurs organisés de la vie nationale, la Capitale s’est réveillée dans le calme. 

À 7:00 a.m. le transport en commun fonctionne au ralenti à Port-au-Prince. S’achemine-t-on vers une paralysie de la journée du 10 juin? Il n’est que d’attendre…

HS

Laisser un commentaire