Le Président Jovenel Moïse condamne l’attaque perpétrée contre un autobus de transport public

161

Haïti standard, le 7 novembre 2019.- Le Président de la République Jovenel Moïse condamne l’attaque perpétrée, le 7 novembre, au Champ de mars (Port-au-Prince), contre un autobus de transport en commun. Le Chef de l’État en a profité pour présenter ses sympathies aux victimes ainsi qu’à leurs proches.

En marge d’une cérémonie visant à octroyer un prêt à 50 jeunes entrepreneurs, dans le cadre du Programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ), le Président Jovenel Moïse a déclaré que “la meilleure façon de diriger le pays ce n’est pas dans la violence, mais dans la stabilité”.

“Le pays ne mérite pas cela”, s’est désolé le Chef de l’État qui a réaffirmé sa détermination à “répondre à la violence politique par le dialogue”.

À rappeler que des individus ont lancé ce matin (9:45) un cocktail molotov sur un autobus assurant le trajet Pétion-Ville/Port-au-Prince au moment où le véhicule empruntait l’avenue Magny, à quelques mètres du Palais national. Plusieurs personnes sont sorties avec des brûlures dont l’une d’entre elles serait assez grave.

Après cette attaque, les autorités policières ont procédé à l’arrestation de deux (2) individus présentés comme les auteurs de l’attaque susmentionnée. Ces individus sont Johnny Hermilus et Charles Ricardo.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire