Accueil Politique

Le RDNP condamne les accusations portées contre les employés de son secrétaire général

694

Haïti standard, le 2 février 2021.-
Le Rassemblement des démocrates nationaux progéssistes (RDNP) dit « condamner les démarches politiquement interessées de certains intervenants sur les réseaux sociaux, particulièrement en rapport avec l’incident survenu à Thomassin 25, dans l’après-midi du 30 janvier 2020, mettant en cause notamment deux (2) des fils du secrétaire général du parti, Eric Jean-Baptiste.

Dans un communiqué datant du 1e février 2021, le secrétariat à la communication du RDNP a précisé qu’au cours de l’incident en question, des manifestants ont accusé les « jeunes Jean-Baptiste » d’être impliqués dans une pseudo tentative de kidnapping, alors que les fils du secrétaire général du parti, pris de panique et craignant pour leur vie, ont pris la poudre d’escampette, en passant par Rivière froide. Ce, à la suite de l’obstruction de la voie publique par un véhicule à bord duquel se trouvaient des individus encagoulés.

Le RDNP en a profité pour appeler les forces de l’ordre à œuvrer de manière à combattre le banditisme et en particulier le kidnapping qui empoisonnent la vie quotidienne des Haïtiens, les mettant sur la défensive et dans une situation de stress susceptible d’induire des accidents et incidents regrettables entre citoyens.

En outre, le RDNP a invité les responsables de l’institution policière à retablir les normes d’identification des véhicules et des agents de Police nationale d’Haïti (PNH), afin d’éviter toute confusion et de rassurer la population.

HS/Haïti standard