Accueil Société

Le RENAMEL qualifie de « propos diffamatoires » les déclarations de Hervé Laplante sur l’organisation

Haïti standard, le 7 août 2022.-

Suite aux propos malsains tenus par le nommé Hervé Laplante, un individu à la moralité douteuse, vis-à-vis du Réseau national des médias en ligne (RENAMEL), la rédaction de Haïti standard publie in extenso le communiqué rédigé par le Réseau, en la circonstance.

Communiqué de presse

Démenti du message diffamatoire de l’individu dénommé Hervé Laplante

Port-au-Prince, le 7 août 2022.- Le Réseau national des médias en ligne (RENAMEL) apporte un démenti formel aux propos diffamatoires tenus par le nommé Hervé Laplante, le 7 août 2022, sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Facebook. Ces propos diffamatoires ont été réalisés dans l’unique but de ternir l’image de l’institution.

Le RENAMEL rappelle au grand public que depuis sa fondation, en 2020, le réseau regroupe, jusqu’à date, 13 médias en ligne crédibles. Et, le code de déontologie du journalisme représente la seule et l’unique boussole de ces médias.

Aucun des médias membres de l’institution, à savoir Juno7, Rezo Nòdwès, Ted’Actu, Vant bèf info, KAPZY NEWS, Haïti 24, Tripfoumi Enfo, La Brève Info, Haïti Standard, PressLakay, Le p’tit Journal, Kreyòl Enfo, Haïti Tweets ne travaillent et ne travailleront pas pour des bandits.

En ce sens, le RENAMEL exhorte Hervé Laplante, dans un délai ne dépassant pas 24 heures, d’apporter un démenti à ses déclarations réalisées contre la corporation de la presse en ligne haïtienne. Passé ce délai, le RENAMEL, conjointement avec son cabinet d’avocat, est prêt à saisir la justice dans les jours à venir, pour défendre sa réputation en tant que personne morale.

LIRE AUSSI>>  Séisme : des morts et des dégâts matériels considérables recensés dans plusieurs départements d’Haïti

Berrick ESTIDORE

Président

Téléphones : (+509) 4020-0758 / 47387821

HS/Haïti standard