Le responsable de la Direction centrale de la police administrative, Mario Aubergiste visé par une plainte…

64

Haïti standard, le 9 octobre 2019.- Des leaders de l’opposition réunis au sein de l’Alternative consensuelle pour la refondation de l’État ont annoncé, le 8 octobre, qu’une plainte a été déposée contre le responsable de la Direction centrale de la police administrative (DCPA), Mario Aubergiste, pour violation de droits humains, entre autres.

Cette plainte a été déposée au niveau de l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IG/PNH), le 8 octobre 2019, a informé Me André Michel au cours d’une conférence de presse donnée par des dirigeants de l’opposition, à Delmas.

« À travers cette plainte, nous recommandons que des mesures conservatoires soient prises contre le directeur central de la police administrative, Mario Aubergiste qui reçoit ses ordres directement du Palais national », a déclaré l’un des opposants farouches au régime en place.

Par ailleurs, l’homme de loi en a profité pour dénoncer ce qu’il a qualifié d’ « exactions » commises par les agents de la PNH durant les quatre (4) dernières semaines de mobilisation contre le Président Jovenel Moïse.

Le responsable de la Direction centrale de la police administrative, Mario Aubergiste visé par une plainte... 1
Le directeur central de la police administrative, Mario Aubergiste (photo internet)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire