Le sénateur Onondieu Louis dénonce le « rapport politique » de la Fondation je klere

523

Haïti standard, le 31 août 2019.- Le sénateur du Nord’Ouest, Onondieu Louis a dénoncé, à travers une « mise au point », le rapport de la Fondation je klere (FJKL) qu’il a qualifié de « politique » et dont l’objectif de cedit rapport est d’ « abattre » le sénateur en question. À travers cette mise au point, l’élu du Nord’Ouest s’est interrogé sur certains points entourant le rapport de la FJKL.

Parmi ses interrogations : « comment un dossier de police peut-il tomber sous la main d’une autorité non légitime au point d’en faire la base d’un scandale? Le dossier de justice acheminé au Commissaire du gouvernement peut-il faire l’objet de transactions au Parquet au point d’en permettre à des organisations à tout faire de mettre en péril la présomption d’innoncence? Le Commissaire du gouvernement peut-il informer une autorité parallèle simultanément à la chambre d’instruction ? »

Le sénateur Onondieu Louis a émis des doutes sur les aveux réalisés par le nommé Jimmy Fervil, l’une des personnes arrêtées, le 6 août 2019, à Pétion-Ville, car on l’avait interrogé en absence de son avocat. De plus , « quelle est la valeur de tels aveux, lorsque l’on sait qu’ils peuvent être arrachés de force dans la garde-à-vue, par la terreur policière ? », s’est questionné le sénateur à travers cette mise au point.

Celle-ci a, en outre, poursuivi que ce qui se prépare dans le cadre de cette affaire est d’empêcher la réalisation d’une enquête qui se réalise sur le patron de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), Joany Canéus qui aurait dépensé de fortes sommes d’argent pour des dossiers superflus. « On comprend ce qui se trame : fermer la bouche du sénateur pour l’empêcher de questionner Joany Canéus sur les cinq millions de gourdes utilisées pour la décoration d’une chambre », a précisé la note émanant du sénateur du Nord’Ouest.

Une source proche dudit sénateur a insinué que le patron de la DCPJ se portera candidat aux prochaines élections législatives dans le Nord’Ouest et pour parvenir à ses fins, il veut affaiblir par tous les moyens le sénateur Onondieu Louis qui pourrait s’ériger en un « véritable saint interrompre ».

Le sénateur du Nord’Ouest, Onondieu Louis (photo internet)

Selon la mise au point susmentionnée, « le sénateur Onondieu Louis n’a aucun rapport avec les faits, objet de cet affreux scandale » porté par la FJKL. Ainsi, se questionne-t-il de manière rigoureuse sur la véritable intention de cette institution qui, selon lui devrait être un symbole immaculé

Selon la source précitée, des mandats auraient été décernés par le Parquet de Port-au-Prince contre des personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire. Une occasion, selon elle, pour que le dossier puisse être traitée par-devant les autorités judiciaires habilitées à juger et condamner dans le pays.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire