Accueil Politique

Le syndicat des employés de l’INFP réclame la révocation de la directrice générale Maguy Durcé

135

Haïti standard, le 27 décembre 2019.- Le Syndicat des employés du système national de formation professionnelle (SESNFP) réclame la révocation de la directrice générale de l’Institut national de formation professionnelle (INFP), Maguy Durcé qui, selon le président du syndicat, Jean Marie Leveillé, est l’objet des actes de corruption, d’abus de pouvoir et de trafic d’influence au sein de l’institution.

Au cours d’une conférence de presse donnée hier 26 décembre, à Port-au-Prince, le syndicaliste a dénoncé la « mauvaise gestion » de la directrice générale de l’INFP. Depuis l’arrivée de Maguy Durcé à la tête de l’institution, les employés dudit syndicat sont souvent victimes de mauvais traitements de la part de la directrice, a dénoncé Jean Marie Leveillé.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : au moins 2 véhicules incendiés à Nazon

Ce dernier en a profité pour dresser un « bilan négatif » de la gestion de la directrice de l’INFP qui n’a pas cessé de transférer de manière illégale des employés membres du syndicat, de proférer des menaces à l’égard de ces employés et de voyager à un rythme régulier au frais de l’institution.

Aussi, le président du SESNFP a-t-il dénoncé le compprtement de la directrice générale Maguy Durcé qui, selon lui, s’amuse à mentir dans la presse pour se faire passer pour une victime. Cependant, elle continue de procéder à la nomination et au transfert des employés, de manière clandestine, au sein de l’institution, a soutenu le syndicaliste.

LIRE AUSSI:  Delmas : manifestation du « G9 en famille et alliés » pour exiger la libération de Jouma
Le syndicat des employés de l'INFP réclame la révocation de la directrice générale Maguy Durcé 1
Le président du Syndicat des employés du système national de formation professionnelle (SESNFP), Jean Marie Leveillé (photo internet)

Le président du SESNFP a, en outre, sollicité l’intervention du Président de la République Jovenel Moïse, en vue de procéder à la révocation de la directrice générale de l’INFP, Maguy Durcé.

HS/Haïti standard