Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : les agents de la Police nationale d’Haïti déterminés à faire fonctionner leur syndicat

520

Haïti standard, le 17 février 2020.- Comme prévu, des agents de l’institution policière ont organisé, le 17 février, une marche pacifique pour exiger des responsables de la Police nationale d’Haïti (PNH) des meilleures conditions de travail et faire respecter leur droit d’être syndiqués au sein de la police.

Débutée au carrefour de l’aéroport à Delmas après une cérémonie organisée par la coordonnatrice du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH), la marche a pris fin devant les locaux de la direction générale de la police, à Pétion-Ville.

Des dispositions ont été prises par les responsables de la PNH, afin de sécuriser les locaux de la direction générale. Parmi ces dispositions, la mise en place d’un cordon de sécurité devant l’entrée principale de l’institution. Les protestataires ont contourné ce cordon de sécurité et inscrit leurs revendications au rez-de-chaussée de la direction générale.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Plusieurs bandits arrêtés et des tentatives de kidnapping déjouées au cours du weekend

“Le syndicat de la police n’a pas l’intention de se dresser en face du commandement de l’institution ni de la population”, a martelé Yanick Joseph qui énumérait les principales revendications des ses confrères et consooeurs d’arme.

Port-au-Prince : les agents de la Police nationale d'Haïti déterminés à faire fonctionner leur syndicat 1
Déroulement de la marche des policiers et policières sur la route de Delmas (photo de courtoisie)

Aussi, a-t-elle ajouté que son moral est au beau fixe après le déroulement de cette marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes dont des policiers et leurs proches. Au terme de cette marche, une situation de panique a régné à Pétion-Ville suite à une séance de tirs réalisés par les protestataires.

HS/Haïti standard