Accueil International

L’ex président haïtien Joseph Michel Martelly déclaré « persona non grata » en République Dominicaine

1412

Haïti standard, le 14 mai 2021.-

Des organisations socio-politiques et de la société civile de la République Dominicaine ont déclaré l’ex président haïtien Joseph Michel Martelly « persona non grata », la veille d’un concert de l’artiste au « Hard Rock Cafe », à Santo Domingo, le 14 mai 2021.

Dans une note publiée, le 13 mai 2021, par ces organisations et reprises à travers des médias dominicains et haïtiens, les signataires de la note en question ont signifié leur mécontentement face à l’ancien chef de l’État qu’ils ont qualifié de « président fantoche » qui était arrivé au pouvoir, à la faveur d’une grande fraude électorale saluée par les États-Unis et l’Organisation des États américains (OEA) ».

Les signataires de cette note ont rappelé que l’administration de l’ancien président Joseph Michel Martelly est soupçonnée d’avoir détourné 4 milliards de dollars américains du fonds de Petrocaribe. Aussi, les signataires ont-ils appelé à ne pas oublier l’actuel président d’Haïti, « le dictateur Jovenel Moïse qui ne doit pas être oublié », car il doit être l’objet d’une enquête.

« Michel Martelly hors de la République Dominicaine ! Défendons la vie, la dignité, la démocratie et la justice sociale en Haïti », a conclu la note susmentionnée.

HS/Haïti standard