L’homme d’affaires Réginald Boulos se positionne en faveur du déroulement des examens officiels

28
L’un des opposants au Chef de l’État, Réginald Boulos s’est dit pour le déroulement des examens prévus pour les 24, 25 et 26 juin 2019. L’homme d’affaires à réaffirmer sa position réclamant la démission du Président Jovenel Moïse et la réalisation du procès PetroCaribe.

Haïti standard, le 23 juin 2019.- L’homme d’affaires Réginald Boulos demande à l’ « opposition politique » d’accorder aux élèves de la 9e année fondamentale la possibilité de réaliser leurs examens de fin d’année, en réaffirmant sa position visant à réclamer la démission du Président Jovenel Moïse et la réalisation du procès PetroCaribe.

« Le procès PetroCaribe et la démission du Président Jovenel Moïse sont deux (2) parmi les conditions nécessaires pour anéantir le système », a twitté Réginald Boulos.

« Prière d’accorder aux élèves la possibilité de réaliser leurs examens, car pour moi l’école joue un rôle fondamental dans le développement d’une société », a poursuivi le promotteur du Mouvement de la troisième voie (MTV) qui a conclu que l’ « école est le moteur du progrès ».

À rappeler que ces examens doivent se dérouler sur le territoire national du 24 au 26 juin 2019. D’une part, des menaces planent sur le déroulement des épreuves et d’autre part, le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) de concert avec les autorités judiciaires et policières a informé que des dispositions seront prises en vue de garantir la tenue de ces examens.

HS

Laisser un commentaire