Accueil Insécurité/Sécurité

Libération de l’ancien directeur général du MICT, Fédnel Monchéry, quelques heures après son arrestation

1122

Haïti standard, le 13 février 2021.-

L’ancien directeur général du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT), Fédnel Monchéry a été libéré par la Police nationale d’Haïti (PNH) quelques heures après son arrestation réalisée, à l’avenue John Brown (Lalue), dans la matinée du 13 février 2021, à bord d’un véhicule officiel immatriculé OF 00051.

« Fédnel Monchéry circulait dans un véhicule avec une ancienne plaque d’immatriculation », a indiqué une source policière questionnée sur le motif de l’arrestation de ce partisan du régime en place. Selon cette source, de nouvelles plaques officielles sont en circulation depuis plusieurs semaines et Fédnel Monchéry ne détient pas ces nouvelles plaques.

La libération de Fédnel Monchéry est confirmée par la police qui a précisé que plusieurs plaques d’immatriculation ont également été retrouvées dans le véhicule de l’ancien directeur général, au moment de son arrestation.

L’ex directeur général du MICT Fédnel Monchéry et l’ancien maire intérimaire de Port-au-Prince, Joseph Pierre Richard Duplan, sont indexés dans le massacre de La Saline, un quartier populeux de Port-au-Prince, où plusieurs dizaines de citoyens ont été tués par des individus armés.

Libération de l'ancien directeur général du MICT, Fédnel Monchéry, quelques heures après son arrestation
Les plaques d’immatriculation retrouvées dans le véhicule de l’ancien directeur général du MICT, au cours de son arrestation, le 13 février 2021, à Port-au-Prince (photo internet)

Aussi, faut-il souligner que l’Organisation des Nations unies (ONU), à travers le Service des droits de l’homme de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), avait publié un rapport, en juin 2019, dans lequel des anciens officiels haïtiens et des éléments de la PNH ont été indexés dans ledit massacre.

HS/Haïti standard