Accueil Police

Libération de l’inspecteur général Carl Henry Boucher après plusieurs jours passés en isolement

408

Haïti standard, le 1e avril 2021.-

Le responsable du service de renseignements généraux au sein de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur général de police, Carl Henry Boucher a été libéré, au cours de la journée du 1e avril 2021. Une libération survenue après que l’officier de police ait passé environ deux (2) semaines dans une cellule d’isolement. L’information a été confirmée par l’un des avocats de l’officier de police, Me Joab Thélot.

Accusé d’être l’un des responsables de l’échec de l’opération policière du 12 mars 2021, menée à Village de Dieu où au moins quatre (4) policiers ont été tués par des bandits armés aux ordres du nommé « Izo », l’inspecteur général Carl-Henry Boucher a été placé en isolement, le 16 mars 2021. Ce, après son audition au niveau de l’inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IG/PNH).

LIRE AUSSI:  Accusé d’approvisionner en armes et munitions le gang du Village Dieu, le nommé William Ménard arrêté

Après l’échec de l’opération du 12 mars 2021, l’inspecteur général Carl-Henry Boucher n’a jamais cessé de proclamer son innocence dans cette affaire, sur les ondes de plusieurs stations de radio de la Capitale haïtienne, tout en indexant les opérateurs du drône qui survolait le Village de Dieu.

Une situation qui a poussé les gens à se questionner sur ces opérateurs qui, selon des informations non encore confirmées, auraient déjà laissé le pays afin d’échapper à la justice haïtienne.

Libération de l’inspecteur général Carl Henry Boucher après plusieurs jours passés en isolement
Le responsable du service de renseignements généraux, l’inspecteur général Carl Henry Boucher (photo internet)

À noter que les dépouilles des agents de la PNH tués au cours de cette opération, à Village de Dieu, sont encore détenus par ces individus armés. Ce, malgré les cris et les larmes de la famille et des amis de ces policiers défunts.

LIRE AUSSI:  Accusé d’approvisionner en armes et munitions le gang du Village Dieu, le nommé William Ménard arrêté

HS/Haïti standard