Accueil Insécurité/Sécurité

L’OPC dénonce une attaque armée contre les résidences de 2 hauts fonctionnaires de l’État

Haïti standard, le 2 septembre 2022.-

L’Office de la protection du citoyen (OPC) dénonce une attaque armée perpétrée, le 1e septembre 2022, contre les résidences privées du secrétaire général du palais national et du représentant de la Cour de cassation au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), respectivement Me Josué Pierre-Louis et Me Carvès Jean.

Situées à Tabarre 49, dans la commune de Tabarre, les résidences de ces deux (2) aux fonctionnaires ont été vandalisées par des individus armés, a dénoncé un communiqué publié par l’OPC, le 2 septembre 2022.

Dans ce communiqué, l’OPC a demandé au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) de passer des instructions aux structures concernées, afin d’entamer des poursuites légales contre les bandits impliqués dans cette attaque.

Une bonne partie de la commune de Tabarre et le quartier de Pernier (commune de Pétion-Ville) sont en proie, depuis plusieurs mois, à la violence des gangs armés. Des dizaines de familles ont déjà fui leur résidence, pour se protéger de la fureur des gangs armés.

Aussi, faut-il rappeler que des individus armés avaient criblé de balles, le 1e mars 2022, le commissaire de police Robert Plaisimond qui habitait la zone de Tabarre 49. Des individus armés ont ouvert le feu, le 12 août 2022, sur plusieurs personnes qui fréquentaient ladite zone. Bilan : au moins quatre (4) morts et plusieurs blessés été recensés.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Violence policière : l'Office de la protection du citoyen et le Barreau de Port-au-Prince condamnent...