Accueil Politique

Lutte contre la détention préventive prolongée, visite du pénitencier national par le ministre de la justice

240

Haïti standard, le 7 août 2020.-

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent a visité, le 7 août 2020, la prison civile de Port-au-Prince, communément appelée pénitencier national. L’objectif de cette visite consistait, selon les déclarations du ministre, à lutter contre la détention préventive prolongée.

Par cette visite, le ministre de la justice et de la sécurité publique entend également créer une “synergie” entre les différents acteurs de la chaîne pénale, afin de réduire la population carcérale.

“Ma mission consiste notamment à combattre l’insécurité foncière et réduire le taux de criminalité dans le pays”, a déclaré le ministre de la justice au cours d’une conférence de presse réalisée à la fin de cette visite.

LIRE AUSSI:  Les 9 membres du CEP connus du public

Pour sa part, le directeur de l’administration pénitentiaire, Charles Nazaire Noël, qui retraçait l’histoire de la prison civile de Port-au-Prince, a rappelé que ce centre carcéral a été construit sous l’occupation américaine de 1915.

Cette prison a été réaménagée pour accueillir 800 personnes. Maintenant, elle détient plus de 3 mille détenus, s’est alarmé le responsable de la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP).

Détention préventive prolongée, visite du pénitencier national par le ministre de la justice
Le directeur de l’administration pénitentiaire, l’inspecteur général Charles Nazaire Noël (photo archives)

“Seulement 25% des détenus présents au pénitencier national sont condamnés”, s’est désolé Charles Nazaire Noël qui a exprimé ses préoccupations par rapport à la détention préventive prolongée.

HS/Haïti standard