Home Société Manifestation anti-Ariel Henry à Delmas : un journaliste blessé dans l'exercice de...

Manifestation anti-Ariel Henry à Delmas : un journaliste blessé dans l'exercice de ses fonctions

Haïti standard, le 8 février 2024.- 

Un agent de la Police nationale d'Haïti (PNH) a délibérément blessé d'une balle en caoutchouc, en fin d'après-midi du 8 février, un journaliste qui assurait la Couverture d'une manifestation au niveau de la commune de Delmas.

Selon des témoins qui assistaient à la scène, l'acte a été perpétré non loin de Delmas 38 au moment où les policiers venaient de lancer des bombes lacrymogènes, pour disperser les manifestants.

En essayant de coutourner la foule, la patrouille policière a remarqué la présence de plusieurs journalistes qui poursuivaient la manifestation et c'est à partir de cet instant que l'un des agents a tiré à bout portant au visage du travailleur de presse.

Selon ces témoins, le policier reprochait aux journalistes d'encourager les manifestants à rester dans les rues. Ce, par le seul fait qu'ils assuraient la couverture de ladite manifestation, s'est désolé un journaliste qui était présent sur les lieux.

Au moment de la rédaction de ce texte (9:00 p.m), l'état de la victime, identifiée sous le nom de Jean Marc Jean, est stable. Cependant, selon les avis des médecins, le journaliste pourrait perdre l'oeil atteint du projectile en caoutchouc.

Manifestation anti-Ariel Henry à Delmas : un journaliste blessé dans l'exercice de ses fonctions
Le journaliste Jean Marc Jean (photo de courtoisie)

À rappeler que lors du déroulement de la manifestation du 6 février 2024, pour réclamer le départ du premier ministre de facto Ariel Henry, des agents de l'institution policière ont bastonné un mineur avant de pointer leur arme sur la victime qui ne représentait aucune menace pour ces agents.

HS/Haïti standard