Home Insécurité/Sécurité Manifestation des policiers du groupe « Phantome 509 », des employés fuient leur poste...

Manifestation des policiers du groupe « Phantome 509 », des employés fuient leur poste de travail

Haïti standard, le 11 mai 2020.-

Des policiers du groupe « Phantome 509 » commencent à occuper certaines rues de Port-au-Prince et ses environs, aujourd’hui 11 mai, afin de réclamer notamment la libération d’un policier qui a été placé en isolement. Le policier en question serait impliqué dans un kidnapping perpétré dans la commune de Carrefour.

À mesure que la nouvelle de la manifestation de ces policiers se propage, des employés (e) de plusieurs institutions publiques ont déjà déserté leur poste de travail, afin d’éviter d’être victimes de ce groupe de policiers qui ont l’habitude de saisir les clefs des véhicules immatriculés « Service de l’État », avant de les garer de travers sur la chaussée et d’incendier des véhicules à l’intérieur de certaines institutions publiques.

Selon le constat réalisé par un reporteur de Haïti standard, les employés (e) du Ministère de l’économie et des finances (MEF) et ceux de la Direction générale des impôts (DGI) ont déjà déserté leur poste de travail (12:45 p.m).

Au moment de la rédaction de ce texte (12:45 p.m), les policiers du groupe « Phantome 509 » sont déjà dans les rues. Ils ont été remarqués à Delmas en train de se rassembler, avant de se rendre notamment devant les locaux de l’Inspection générale (IG) de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Lire aussi:  Port-au-Prince: une jeune femme retrouvée tailladée à son domicile, son conjoint recherché
Des employés de certaines institutions publiques fuient leur poste de travail, avant la réalisation de la manifestation des policiers du groupe Phantôme 509
Des policiers du groupe « Phantôme 509 », au cours d’une conférence de presse donnée, le 30 avril 2020, à Port-au-Prince

HS/Haïti standard