Accueil Politique

Me André Michel appelle ses partisans à manifester le weekend : changement de stratégie ou faiblesse?

177

Haïti standard, le 3 janvier 2019.- Lors d’une conférence de presse donnée le 2 janvier 2020, des membres du secteur dit démocratique et populaire dont Me André Michel, Docteur Schiller Louidor et le sénateur Ricard Pierre ont appelé leurs partisans et sympathisants à manifester durant le weekend. Une façon, selon l’homme de loi, de permettre aux élèves de reprendre le chemin de l’école, à partir du 7 janvier 2020.

“Les enfants du peuple doivent rerourner à l’école, le 7 janvier 2020, sur tout le territoire. Nous ne voulons pas que les enfants du peuple perdent l’année scolaire”, a déclaré Me André Michel au cours de cette conférence de presse.

LIRE AUSSI:  Saisie du véhicule de fonction de l'ancien sénateur Dieupie Chérubin sur demande du Sénat

Par ailleurs, le porte-parole dudit secteur a poursuivi que “nous n’accepterons pas que Jovenel Moïse occasionne la perte de l’année scolaire. La lutte pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir va se dérouler le vendredi, samedi et dimanche et la mobilisation se fera durant la soirée”.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Pour sa part, le représentant du parti “Fanmi lavalas” au sein du secteur dit démocratique et populaire, le Docteur Schiller Louidor a réaffirmé la détermination de cette frange de l’opposition à poursuivre la lutte visant la démission du Chef de l’État.

“Nous ne pouvons pas dialoguer avec le Président Jovenel Moïse, en vue de la formation d’un quelconque gouvernement, car trop de personnes ont été victimes dans le cadre de cette lutte”, a soutenu le Docteur Schiller Louidor, en marge de cette conférence de presse.

LIRE AUSSI:  Une douzaine de personnalités nommées dans la diplomatie haïtienne
Me André Michel appelle ses partisans à manifester le weekend : changement de stratégie ou faiblesse? 1
Vue partielle des membres du secteur dit démocratique et populaire (photo archives Haïti standard)

Qu’est-ce qui explique ce changement de cap dans la lutte anti-Jovenel Moïse? À noter que ce changement de stratégie que des observateurs assimilent à une faiblesse de la part de cette branche de l’opposition intervient notamment après plusieurs appels au dialogue lancés par le Président de la République, dans le but de procéder à la formation d’un gouvernement d’union nationale capable d’adresser les besoins de la population.

HS/Haïti standard