Accueil Insécurité/Sécurité

Meurtre : 2 journalistes tués par balles à Laboule 12

1034

Haïti standard, le 6 janvier 2022.-

Les journalistes Wilguens Saint-Louis et John Wesley Amady ont été tués par balles aujourd’hui 6 janvier, à Laboule 12, au niveau de la commune de Pétion-Ville. Ces deux (2) journalistes se rendaient dans le fief du gang dénommé « ti makak », dans le but de réaliser un reportage sur le fonctionnement de ce gang.

Des informations recueillies auprès d’un proche des victimes ont fait état de trois (3) journalistes qui se rendaient sur le terrain, dans le cadre de ce reportage. Au moment où les journalistes sont sur les lieux, des individus hostiles à ce gang ont ouvert le feu en direction de la zone controlée par « ti makak », ont informé les proches de ces journalistes défunts.

Deux (2) des journalistes ont été blessés par balles et l’autre confrère a eu le temps de s’échapper, a expliqué l’une de nos sources qui a précisé que les deux (2) journalistes n’étaient pas morts sur le champ. Il s’agit de plusieurs individus à bord d’un véhicule qui ont achevé les blessés, sous prétexte de les emmener à l’hôpital, a poursuivi l’une de nos sources.

Pour le moment (5:15 p.m), des journalistes sont présents dans le quartier appelé Laboule 12, afin de tenter de récupérer les cadavres de ces journalistes qui travaillaient pour le compte d’un média en ligne de la place.

Meurtre : 2 journalistes tués par balles à Laboule 12
Montage photo des journalistes Wilguens Saint-Louis et John Wesley Amady tués par balles à Laboule 12

Aussi, faut-il rappeler que l’inspecteur Dan Jerry Toussaint, fils de l’ancien major Dany Toussaint, a été tué par balles, le 1e janvier 2022, à Laboule 12. Le gang de « ti makak » est pointé du doigt dans le meurtre de cet officer de police.

HS/Haïti standard