Accueil Police

Meurtre – Nord’Est : un rapatrié haïtien tué par des policiers à Ouanaminthe

714

Haïti standard, le 12 mai 2021.-

Péguy Siméon est le nom d’un citoyen haïtien de 31 ans qui est décédé des suites de brutalités policières, dans la commune de Ouanaminthe. Selon une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, des policiers du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO) ont balancé du toit d’un autobus le citoyen en question, après l’avoir frappé à l’aide d’une batte de baseball.

Aussi, des policiers ont-ils roué de coups et maltraité ledit rapatrié après avoir commis leur forfait. Selon des témoins joints au téléphone par le correspondant de Haïti standard présent à Ouanaminthe, la victime allait être décédé tôt dans la matinée du dimanche 9 mai 2021 des suites de ses blessures.

LIRE AUSSI:  Protestation à Delmas 30 : libération de l’ancien policier dénommé “commandant Jeff”

Ces témoins ont également fait savoir que la victime se trouvait sur le toit de l’un des autobus qui transportaient des missionnaires catholiques, dans le département du Nord. Ne voulant pas effectuer le trajet avec le rapatrié, ces missionnaires ont appelé les forces de l’ordre, afin de maîtriser « l’inconnu ».

Intervenant sur le dossier, dans la matinée du 12 mai en cours, le directeur départemental de la police du Nord’Est, Fritz Saint-Fort a informé qu’une enquête est ouverte par des agents du Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) et du bureau de l’inspection générale de la Police nationale d’Haïti (PNH) basé dans le Nord du pays.

LIRE AUSSI:  Protestation à Delmas 30 : libération de l’ancien policier dénommé “commandant Jeff”
Meurtre - Nord'Est : un rapatrié haïtien tué par des policiers à Ouanaminthe
Le citoyen Péguy Siméon décédé des suites de brutalités policières, à Ouanaminthe, le 9 mai 2021 (photo internet)

À rappeler que la victime est originaire de Port Margot, dans le département du Nord. Selon des habitants de Ouanaminthe, Péguy Siméon a été rapatrié de la République Dominicaine vers Haïti dans la soirée du vendredi 7 mai 2021. Après avoir passé la nuit dans un motel de la zone, le défunt s’apprêtait à se rendre dans le Nord du pays, afin de retrouver sa famille. Après ce meurtre, des amis et proches de la victime n’ont pas cessé de réclamer justice pour Péguy Siméon décédé des suites de brutalités policières.

HS/ Haïti standard