Accueil Éducation

Miragoâne (Nippes) : des étudiants et professeurs disent non à l’insécurité en Haïti

1589

Haïti standard, le 15 novembre 2020.-

Sous le thème : « Passivité de la population haïtienne et complicité de l’État dans les actes d’insécurité en Haïti », une conférence a été organisée, le 14 novembre 2020, dans la commune de Miragoâne (département des Nippes). Le principal intervenant à cette conférence, le Sociologue Berthony Pierre Louis a prouvé que le phénomène de l’insécurité a toujours existé dans le pays.

Cependant, le professeur d’université a dénoncé l’irresponsabilité de l’État dans les actes de banditisme qui sévissent en Haïti. Le Docteur en Sociologie a, en outre, poursuivi que le taux de mortalité lié à l’insécurité n’a jamais été aussi élevé dans le pays par rapport à aujourd’hui.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Port-au-Prince : "one man show" du Premier ministre de facto, Claude Joseph à Martissant

À l’issu de cette conférence, qui a été très animée tant par la profondeur de l’exposé magistral du professeur que par la qualité des débats, les étudiants en ont profité pour organiser un sit-in visant à sensibiliser la population sur le phénomène de l’insécurité.

« Nous profitons de la tenue de cette activité pour dire non à l’insécurité, particulièrement aux actes de kidnapping », a déclaré un étudiant muni d’une pancarte. Il en a profité pour ajouter que la population est traumatisée et l’État doit assumer ses responsabilités vis-à-vis des Citoyens.

Miragoâne (Nippes) : des étudiants et professeurs disent non à l'insécurité en Haïti
Des étudiants munis de leur pancarte au cours du sit-in (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

HS/Haïti standard