Miragoâne (Nippes) : le carburant reste un produit de luxe

94

Haïti standard, le 9 septembre 2019.- La pénurie de carburant persiste dans plusieurs communes et départements du pays dont à Miragoâne. Ce, en dépit des différentes annonces réalisées par les autorités au pouvoir.

En fin d’après-midi du lundi 9 septembre, les responsables d’une station à essence située au Carrefour Desruisseaux (Miragoâne) ont pris la décision de vendre du carburant. Les chauffeurs de motocyclettes et de voitures se sont vite arrangés pour se procurer de ce produit.

Au bout de quelques minutes, cette vente allait déboucher sur une dispute incontrôlable et les responsables de ladite station n’ont pas tardé à fermer cette station service, a constaté le correspondant de Haïti standard à Miragôane.

En laissant les lieux contre leur volonté, les personnes présentes au niveau de la station service ont fustigé le comportement des dirigeants qui paraissent impuissants face à cette situation qui commence, selon les protestataires, à trop durée.

Disposition des chauffeurs de taxi moto peu de temps avant la vente de la gazoline qui allait être dégénérée en dispute (crédit photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

À rappeler qu’au niveau de la commune de Miragoâne, le gallon d’essence se vend jusqu’à 750 gourdes au marché noir. Cependant, les prix sont restés inchangés à la pompe soit 225 gourdes pour le gallon de gazoline.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire