Home Politique Miragoâne (Nippes) : le maire de la ville proteste contre des brutalités...

Miragoâne (Nippes) : le maire de la ville proteste contre des brutalités policières

Haïti standard, le 3 décembre 2019.- Le maire principal de la commune de Miragoâne (Nippes), Yves Métellus a condamné certaines interventions réalisées par des policiers affectés dans le département des Nippes, particulièrement les opérations menées à Chalon, une localité située dans la 1e section communale de Miragoâne, au cours de la journée du 2 décembre 2019.

Le premier citoyen de la Cité de Fernand Hibbert a menacé le responsable de la direction départementale de police des Nippes d’interdire la plupart des activités socio-économiques de la ville. Ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le maire a, en outre, ajouté que le comportement affiché par la plupart des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) dépêchés dans ledit département vise à terroriser la population miragoânaise.

Contacté à ce sujet par le correspondant de Haïti standard dans ledit département, le porte-parole de la direction départementale de la police, Wisnel Décembre a souligné que la police ne peut pas diligenter d’enquête en l’absence de plaintes formelles déposées par un ou plusieurs Citoyens.

Miragoâne (Nippes) : le maire de la ville proteste contre des brutalités policières
Le Maire titulaire de la commune de Miragoâne, Yves Métélus (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

Des informations rapportées par notre correspondant, une personne a reçu un projectile à la cuisse, dans la localité dénommée Savane Ouest, à la première section communale de Miragoâne. L’incident s’est produit, le 2 décembre 2019, au moment où des agents de l’institution policière tentaient d’empêcher à des individus de bloquer la Route nationale numéro 2 (RN2).

Lire aussi:  Environ 7 morts recensés suite à l'effondrement d'une mine de sable à Miragoâne (Nippes)

HS/Haïti standard