Accueil Politique

Miragoâne (Nippes) : obstruction le 31 décembre de la Route nationale numéro 2 à Chalon

316

Haïti standard, le 31 décembre 2019.- Tôt ce mardi 31 décembre 2019, les localités dénommées Chalon et “Anba fò”, situées dans la première section communale de Miragoâne, ont été bloquées par des activistes politiques qui réclamaient la libération de “militants politiques” incarcérés durant la période allant de septembre à novembre 2019.

L’un des protestataires connu sous le nom de Mickerlange Pierre en a profité pour dénoncer ce qu’il qualifie de magouilles existant dans le dossier du meurtre de l’agent Richardson André Vigne. Ce dernier a été tué par balle, le 19 novembre 2019, au moment où une patrouille policière tentait d’enlever des barricades sur la Route nationale numéro 2 (RN2), à hauteur de Chalon.

LIRE AUSSI:  Le Président Jovenel Moïse instruit les autorités compétentes de baisser les prix des produits pétroliers

Aussi, a-t-il poursuivi que “la justice est politisée au niveau de la juridiction de Miragôane”. C’est ce qui engendre, selon lui, des “amalgames” dans les dossiers placés sous la compétence de cette juridiction.

Selon des informations recueillies par le correspondant de Haïti standard dans le département des Nippes, le marché informel dénommé “mache anba fò” était paralysé ce matin à cause de la situation de tension qui régnait dans la zone. Suite à l’intervention des forces de l’ordre le calme allait revenir dans la zone.

Miragoâne (Nippes) : obstruction le 31 décembre de la Route nationale numéro 2 à Chalon 1
Vue partielle d’un autobus de transport en commun garé de travers sur la Route nationale numéro 2 (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

HS/Haïti standard