Accueil Santé

Miragoâne (Nippes) : poursuite des travaux de réhabilitation du centre de prise en charge des victimes de la COVID-19

53

Haïti standard, le 26 mai 2020.-

Poursuite des travaux de réhabilitation de l’ancienne base de la Mission des Nations unies pour la stabilisation d’Haïti (MINUSTAH) qui doit servir dans le domaine de la prise en charge des malades du nouveau coronavirus. Ce, en dépit de la contestation des habitants de Chalon, une localité située dans la 1e section communale de Miragoâne.

Selon le directeur sanitaire des Nippes, le Dr Jacques Laroche, ces travaux de réhabilitation devront terminer d’ici le mois prochain (juin 2020).

Aussi, le représentant du Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) dans ledit département a-t-il confirmé la réception de matériels médicaux destinés à équiper le centre susmentionné. Il en a profité pour souligner que ces matériels sont conformes aux normes fixées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans la lutte contre la pandémie.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Sur le site, des habitants, mécontents de la décision des autorités sanitaires de placer ce centre au niveau de leur localité, n’ont pas cessé de lancer des propos hostiles contre les autorités locales et gouvernementales.

Miragoâne (Nippes) : poursuite des travaux de réhabilitation du centre de prise en charge des victimes de la COVID-19
Photo d’illustration

À noter que, selon le constat du correspondant de Haïti standard, les campagnes de sensibilisation contre la COVID-19 ont été suspendues depuis plus d’une quinzaine de jours dans les 11 communes du département des Nippes. Selon le MSPP, le département en question compte 12 personnes infectées par la pandémie.

HS/ Haïti standard