Accueil Politique

Miragoâne (Nippes) : une commune oubliée après le séisme du 12 janvier 2010

3650

Haïti standard, le 13 janvier 2020.- Aucune activité n’a été réalisée dans le département des Nippes, le 12 janvier 2020, pour commémorer les 10 ans du tremblement de terre du 12 janvier 2010, a constaté le correspondant de Haïti standard dans ledit département.

Pourtant, le département des Nippes est considéré comme l’un des départements les plus touchés par le séisme de 2010, a rappelé un notable de la commune de Miragoâne. Rien n’a été fait en terme de reconstruction ou de réhabilitation, a-t-il soutenu.

Les bâtiments publics endommagés après le séisme du 12 janvier 2010 dont le commissariat de Miragoâne, les bureaux régionaux de la douane et de l’Autorité portuaire nationale (APN) à Miragoane ont recommencé à fonctionner dans le même état que leur a laissé la catastrophe, il y a de cela 10 ans.

En effet, c’est le même constat pour les policiers qui avaient recommencé à travailler dans les locaux dudit commissariat deux (2) ans après le tremblement de terre. Et ceci, selon le notable en question, sans sans aucune forme d’expertise d’une firme de construction.

Vue partielle du commissariat de Miragoâne (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

« Dans cette situation, il est incontestable que le bâtiment qui abrite le commissariat de la ville représente un danger pour les policiers, les détenus et tous ceux qui fréquentent l’espace », s’est désolé le personnage au micro de notre correspondant.

HS/Haïti standard