Accueil Politique

Miragoâne (Nippes) : une opération baptisée « scorpion » lancée par des membres de l’opposition

Haïti standard, le 18 décembre 2019.- Une délégation composée des membres de l’opposition radicale dont ceux de l’Alternative consensuelle pour la refondation de l’État a procédé, le 18 décembre, dans la commune de Miragoâne (Nippes), au lancement d’une opération dénommée « scorpion ».

Composée notamment du député de l’Estère (Artibonite) Reynald Exantus, des anciens parlementaires John Joël Joseph, Ulrick Saint-Cyr et du président de l’association des greffiers haïtiens, Yves André Joseph, cette délégation se propose non seulement de relancer la mobilisation contre le Chef de l’État dans ledit département mais aussi, d’affirmer leur solidarité aux militants victimes au niveau des 11 communes du département des Nippes.

Par ailleurs, le président de l’Association des greffiers haïtiens, Yves André Joseph a critiqué les membres de l’opposition qui ont participé pendant deux (2) jours (17 et 18 décembre), au local de la nonciature apostolique, à des négociations autour d’une sortie de crise.

Au terme du lancement de cette opération dans la ville de Miragoâne, la délégation de l’opposition a fait part de son intention de se rendre dans le département du Sud et celui du Sud’Est, dans le but de continuer à sensibiliser les Citoyens sur la reprise des manifestations contre le pouvoir en place.

Miragoâne (Nippes) : une opération baptisée "scorpion" lancée par des membres de l'opposition
Vue partielle des membres de l’opposition au cours du lancement de l’opération baptisée scorpion, à Miragoâne (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Haïti - Séisme : plus de 200 morts dont l'ancien maire des Cayes Gabriel Fortuné selon la Protection civile