Accueil Politique

Miragoâne (Nippes) : violation des droits des femmes, la Commission justice et paix tire la sonnette d’alarme

Haïti standard, le 8 mars 2020.- La Commission justice et paix (CJILAP) dans le département des Nippes dénonce la violation des droits des femmes évoluant dans les 11 communes dudit département. Une façon, selon la Coordonnatrice de la commission dans le département des Nippes, d’attirer l’attention des dirigeants à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars de chaque année.

La Coordonnatrice générale de la commission susmentionnée, Wilna Jean Philippe Lamontagne en a profité pour demander aux femmes de poursuivre la lutte pour le respect de leurs droits. Aussi, a-t-elle critiqué les comportements sexistes et machistes affichés par plusieurs citoyens du département à l’égard des femmes et des filles.

La Commission a, en outre, soumis quelques recommendations aux autorités locales et gouvernementales. Ces recommandations consistent à :

• Aider les femmes et jeunes filles haïtiennes à apprendre un métier, afin qu’elles puissent subvenir à leurs besoins ;

• Encourager les femmes à la promotion et la valorisation de leur beauté et non à sa commercialisation ;

• Respecter et faire respecter les droits des femmes et des filles sur tout le territoire.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Mise en accusation du Président Jovenel Moïse : un "théâtre" selon la cellule de réflexion politique des Nippes