Accueil Politique

Mise en garde de l’Administration Moïse/Jouthe contre les gangs armés

274

Haïti standard, le 6 août 2020.-

L’Administration du Président de la République, Jovenel Moïse et le gouvernement du Premier ministre Joseph Jouthe disent vouloir lutter contre le phénomène de l’insécurité qui bouleverse le pays depuis plusieurs années.

Au terme d’un conseil des ministres tenu, le 5 août 2020, au Palais national, le ministre de la culture et de la communication, Pradel Henriquez a rapporté que des thèmes liés à l’énergie, le budget national, la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) et la sécurité ont été abordés au cours de ce conseil des ministres qui a duré plusieurs heures.

« Face à la détermination du Chef de l’État et de tout le gouvernement, en bloc, les bandits sans exception doivent savoir qu’ils n’ont aucune chance pour les jours à venir », a écrit le ministre Pradel Henriquez dans un communiqué publié hier 5 août.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : tentative d'incendie du bureau de l'Office national d'identification à Bourdon

Le ministre Pradel Henriquez a, en outre, poursuivi que « les bandits doivent être logés soit en prison soit au cimetière ».

« C’est fini le règne des bandits. La durée de vie des bandits doit être extrêmement courte, sauf s’ils décident de changer de métier. Des instructions sont passées en ce sens aux instances concernées », a indiqué ledit ministre.

Mise en garde de l'Administration Moïse/Jouthe contre les gangs armés
Le ministre de la culture et de la communication, Pradel Henriquez (photo internet)

Aussi, faut-il souligner que l’ambassade des États-Unis en Haïti s’est dit préoccupée, le 5 août 2020, par la prolifération des gangs armés qui terrorisent la population haïtienne. L’ambassade en a profité pour appeler le gouvernement à sévir contre les bandits armés, entre autres.

HS/Haïti standard