Accueil Politique

Moïse Jean-Charles envisage déjà l’après Ariel Henry

Haïti standard, le 7 octobre 2022.-

L’ancien sénateur Moïse Jean-Charles et secrétaire général du parti « Pitit Desalin » propose une nouvelle carte du pouvoir politique en Haïti, après la démission du premier ministre de facto Ariel Henry.

Intervenant sur les ondes de radio Caraïbes, le 7 octobre 2022, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle propose qu’après le départ d’Ariel Henry, un ministre du gouvernement de facto sera nommé au poste de premier ministre a.i. Celui-ci restera en poste, afin de former un gouvernement de transition.

Ce gouvernement-là sera composé de 10 ministres, a indiqué le leader de « Pitit Desalin », Moïse Jean-Charles qui a poursuivi que le gouvernement de transition entamera des pourpalers avec des secteurs représentatifs de la vie nationale, en vue de former un Conseil électoral provisoire (CEP) chargé d’organiser les prochaines élections dans le pays.

L’ex sénateur Moïse Jean-Charles s’est gardé de se prononcer sur la méthode utilisée, dans le cadre de l’élaboration de cette proposition visant à prendre le relai, après la probable démission du premier ministre de facto Ariel Henry.

Depuis l’annonce de la confirmation de l’augmentation des prix du carburant sur le marché haïtien, le 12 septembre 2022, des protestations violentes, pour la plupart, ont éclaté dans plusieurs départements et/ou communes du pays, pour exiger le départ du premier ministre de facto Ariel Henry.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Libération contre rançon d'Alain Sauval, directeur de communication de l’Université Quisqueya