Moïse Jean-Charles part en campagne internationale contre l’administration du Président Jovenel Moïse

3532

Haïti standard, le 12 août 2019.- Le secrétaire général de la Plateforme pitit Desalin s’apprête à prendre les commandes d’une campagne internationale, à travers des médias étrangers, entre autres, afin de prouver que le Président de la République Jovenel Moïse n’est plus apte à diriger le pays.

L’information est confirmée par l’un des représentants de la firme de lobbying « Cathysmile », Widler Jules qui a précisé que l’ex sénateur Moïse Jean-Charles a contacté cette firme dans le but de coordonner une campagne médiatique et diplomatique à travers l’Europe et l’Amérique, contre le régime « Tèt kale ».

Le leader de Pitit Desalin devrait intervenir dans les jours à venir sur les plateaux de plusieurs médias européens, a indiqué Widler Jules qui a poursuivi que l’ancien candidat à la présidence « sera mis en contact par téléphone également avec des dirigeants américains, canadiens, français et russes », afin d’argumenter sa position.

Autre que la coordination des campagnes médiatiques internationales, selon le représentant de la firme susmentionnée, la mission de celle-ci est de s’assurer d’une meilleure représentation au profit de l’ex sénateur de la République
Moïse Jean-Charles à Washington, au département d’État, en France (Matignon et Quai d’Orsay), à Ottawa et auprès de l’Union européenne.

Moïse Jean-Charles part en campagne internationale contre l'administration du Président Jovenel Moïse 1
Le leader de la Plateforme pitit Desalin, Moïse Jean-Charles (photo internet)

Toutefois, aucune information n’a été révélée en ce qui concerne le montant alloué à la firme en question pour cette campagne médiatique et diplomatique internationale que s’apprête à mener l’un des leaders de l’opposition contre le régime au pouvoir.

Aussi, faut-il rappeler que le ministre des affaires étrangères et des cultes du gouvernement démissionnaire, Edmond Bocchit avait confirmé, en juillet 2019, que le gouvernement verse chaque mois la somme de 25 mille dollars américains au « The international law firm Dentons US LLP », pour des opérations de lobbying aux USA.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire