Accueil Politique

MTV Ayiti qualifie d’ « arbitraire » et d’ « illégal » l’ordre de recherche émis contre Pierre Réginald Boulos

1102

Haïti standard, le 3 juillet 2021.-

Le parti politique MTV Ayiti dénonce l’ordre de recherche émis par le directeur général de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), Me Hans Jacques Ludwig Joseph, contre l’homme d’affaires Pierre Réginald Boulos. Ce, après le refus de ce dernier de répondre à une invitation du directeur général, le 2 juillet 2021.

« C’est l’aboutissement de plusieurs mois de procédures bancales et abusives initiées par des fonctionnaires sans éthique qui se sont laissés manipuler dans le seul but de persécuter un opposant farouche à ce pouvoir corrompu et criminel », a déclaré le directoire de MTV AYITI, à travers un communiqué dont une copie a été acheminée à la rédaction de Haïti standard.

« Comment un organe étatique en charge de la lutte contre la corruption peut-il se laisser ainsi corrompre au point de sortir intempestivement de son rôle d’enquêteur impartial pour s’ériger en juge et en bourreau aveugle? », s’est questionné le parti.

Ce dernier a, en outre, dénoncé ce « pouvoir de facto » qui, selon le MTV Ayiti, a « avili la police, qui a adopté les gangs et qui maintenant arrête et tue à satiété ». Aussi, le MTV Ayiti s’est-il questionné sur la prochaine victime de ce pouvoir qui s’est transformé en « dictature féroce ».

Avant de dénoncer les prétentions anti-démocratiques de la « machine sanglante », instaurée dans le pays, à conserver le pouvoir pendant au moins 50 ans, le MTV Ayiti en a profité pour inviter la population haïtienne à la révolte. « Il vaut mieux en tout état de cause, rester debout et se battre que se coucher et mourir écrasés », a indiqué ledit communiqué.

MTV Ayiti qualifie d' "arbitraire" et d' "illégal" l'ordre de recherche émis contre Pierre Réginald Boulos
Le communiqué du parti MTV Ayiti

Celui-ci est Signé par le secrétaire général de MTV Ayiti, Schultz Simpssie Cazir dont le parti s’est dit solidaire de son président, Pierre Réginald Boulos, et s’est « engagé à l’accompagner dans ces moments difficiles d’aveugle persécution ».

HS/Haïti standard