Accueil Économie

Nippes : la rareté de carburant persiste à Miragoâne

Haïti standard, le 17 juin 2020.-

Depuis près d’une semaine, une rareté de produits pétroliers persiste dans plusieurs communes et département du pays, particulièrement à Miragoâne (Nippes). Cette situation a provoqué une hausse des prix de ces produits qui se vendent sur le marché informel. Les chauffeurs des différents circuits de la commune de Miragoâne ont à leur tour augmenté le prix du trajet.

Selon des informations recueillies par le correspondant de Haïti standard, les quelques stations-services qui détiennent de l’essence préfèrent en arrêter la vente. Ce, afin d’alimenter le « marché noir », a expliqué un chauffeur de taxi-moto au micro de notre correspondant.

En effet, des chauffeurs et des passagers ont critiqué le laxisme du gouvernement de Joseph Jouthe qui, selon eux, n’ont pas pu anticiper cette rareté de carburant sur le territoire notamment en cette période de crise sanitaire caractérisée par le Coronavirus.

Aussi, faut-il souligner que le prix d’un gallon d’essence fixé à 225 gourdes se vend jusqu’à 400 gourdes sur le marché informel. Cette situation ne semble, à date, pas inquiéter les autorités au niveau du département des Nippes, car elles ne veulent pas se prononcer sur la question prétextant que la crise finira par se dissiper elle-même.

La rareté de carburant persiste à Miragoâne
Vue partielle d’une station-service à Miragoâne (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Bras de fer annoncé entre la BRH et les sous-agents de transfert