Accueil Diplomatie

Nommé en Haïti en juillet 2021, Daniel Foote démissionne de son poste d’envoyé spécial

266

Haïti standard, le 23 septembre 2021.-

L’envoyé spécial américain en Haïti Daniel Foote a démissionné de son poste. Cette décision du diplomate américain est matérialisée dans une correspondance adressée, le 22 septembre 2021, au secrétaire d’Etat américain, Antony Blinkin. 

“Je ne serai pas associé à la décision inhumaine et contre-productive des États-Unis d’expulser des milliers de réfugiés haïtiens et d’immigrants illégaux vers Haïti, un pays où les responsables américains sont confinés dans des complexes sécurisés, en raison du danger que représentent les gangs armés pour le contrôle de la vie quotidienne”, a prétexté le diplomate Daniel Foote.

Ce dernier a également critiqué ses pairs qui, selon lui, ne prenaient pas en compte ses recommandations sur le dossier d’Haïti. “… mes recommandations ont été ignorées et rejetées, lorsqu’elles n’ont pas été modifiées pour projeter un récit différent du mien”, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, Daniel Foote a poursuivi que “les Haïtiens ont besoin d’une aide immédiate pour rétablir la capacité du gouvernement à neutraliser les gangs et rétablir l’ordre par le biais de la police nationale…”

Aussi, le diplomate a-t-il critiqué les ambassades des États-Unis et celles d’autres pays, à Port-au-Prince, d’avoir publié une “déclaration publique de soutien au premier ministre de facto non élu Ariel Henry, en tant que chef par intérim d’Haïti…”

HS/Haïti standard

Spread the love