Accueil Politique

Nord : 2e journée de manifestation à Cap-Haïtien, 2 personnes blessées par balles

Haïti standard, le 1e septembre 2022.-

La série de protestation contre la cherté de la vie, la rareté de carburant et contre le premier ministre de facto Ariel Henry se poursuit dans la ville du Cap-Haïtien, au niveau du département du Nord. Ce, à l’initiative du leader du parti politique « Pitit Desalin » Moïse Jean-Charles.

Au terme de la manifestation du 31 août 2022, deux (2) personnes ont été blessées par balles, en marge de la manifestation. Les manifestants ont accusé des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) d’avoir tiré sur les manifestants.

Pour la 2e jour de suite, des habitants de la 2e ville du pays ont gagné les rues pour faire passer leurs revendications. Ainsi, ont-ils sillonné diverses rues de la ville en la circonstance.

Les manifestants ont érigé plusieurs barricades de pneus enflammés sur des axes routiers, au niveau de la ville du Cap-Haïtien. Des banques commerciales et l’annexe de la Banque de la République d’Haïti (BRH), au Cap-Haïtien, ont été la cible des manifestants.

À rappeler qu’au moins deux (2) personnes ont été tuées, dans le cadre des manifestations réalisées à Cap-Haïtien, depuis le 30 août 2022. Les manifestants ont fait part de leur détermination à obtenir satisfaction de leurs revendications.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Ouanaminthe (Nord'Est) : ultimatum d'une association de CASEC pour obtenir la libération d'un élu local