Accueil Politique

Nouveau rebondissement dans l’assassinat de Jovenel Moïse, Mario Antonio Palacios Palacios arrêté à nouveau

Haïti standard, le 4 janvier 2021.-

Les autorités panaméennes ont appréhendé, le 3 janvier 2021, l’un des principaux suspects dans l’assassinat de l’ex président de la République Jovenel Moïse, Mario Antonio Palacios Palacios, suite à une alerte lancée par Interpol.

Arrêté en octobre 2021 par les autorités jamaïcaines, Mario Antonio Palacios Palacios transitait par le Panama pour regagner son pays d’origine, la Colombie, après que ces autorités aient refusé de l’extrader vers Haïti pour les suites de l’enquête relative à cet assassinat.

Selon des informations non encore officielles le nommé Mario Antonio Palacios Palacios devrait être transféré aux États-Unis, afin d’être auditionné sur ce crime odieux. Entre temps, les autorités haïtiennes, qui, selon l’ancien premier ministre de facto et ancien ministre des affaires étrangères Claude Joseph, ne faisaient pas assez pour obtenir l’extradition dudit suspect vers Haïti, tardent à se prononcer sur cette nouvelle arrestation.

À rappeler que le juge d’instruction en charge du dossier lié a l’assassinat de Jovenel Moïse, le magistrat Garry Orélien a ordonné hier 3 janvier la libération de quatre (4) policiers arrêtés dans le cadre de ce dossier. Il s’agit de Jacques Sévère, Cicéron Cedernier, Wiler Cangé et l’ancien responsable de l’unité tactique du Palais national (Cat team) appelé Paul Eddy Amazan.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  "Avis défavorable" de la CSC/CA au contrat d'énergie entre l'État haïtien et "General electric"