Accueil Politique

Ouanaminthe (Nord’Est) : 2 blessés dont un journaliste lors d’une manifestation de l’opposition

557

Haiti standard, le 3 février 2021.-

Un jeune homme d’une trentaine d’années et le journaliste Amazan Simpson Charles sont sortis blessés, en marge d’une manifestation de l’opposition politique organisée à Ouanaminthe, dans le département du Nord’Est, le 3 février 2021, pour exiger du Président de la République, Jovenel Moïse, le respect de la constitution de 1987 amendée.

À l’origine des incidents survenus au cours de cette manifestation, des jets de pierres issus des milieux hostiles à la manifestation de l’opposition. Les victimes ont été transportées d’urgence dans un centre hospitalier de ladite commune, afin de recevoir des soins appropriés à leur cas.

Les organisateurs de cette manifestation ont accusé des proches du pouvoir en place d’avoir lancé des pierres contre les membres de l’opposition qui manifestaient de manière pacifique. Aussi, ont-ils qualifié d’ « anti démocratique » le comportement des individus proches du pouvoir qui, selon eux, sont à court d’arguments pour défendre le régime du Parti haïtien « tèt kale » (PHTK).

Par la suite, les forces de l’ordre allaient prendre le contrôle de la situation, avant de constater un calme apparent au niveau du centre-ville. Les manifestants ont, en outre, fait part de leur détermination à poursuivre la mobilisation pour forcer le chef de l’État à quitter le pouvoir, le 7 février 2021.

Ouanaminthe (Nord'Est) : 2 blessés dont un journaliste lors d'une manifestation de l'opposition
Vue partielle de la manifestation de l’opposition réalisée, le 3 février 2021, à Ouanaminthe (photo Jacques Jean-Charles/Haïti standard)

HS/Haïti standard