Home Santé Ouanaminthe (Nord’Est) : arrêt de travail des agents sanitaires à la frontière...

Ouanaminthe (Nord’Est) : arrêt de travail des agents sanitaires à la frontière haitiano-dominicaine

Haïti standard, le 20 juillet 2020.-

Des Haïtiens revenant de la République Dominicaine, durant la journée du 20 juillet 2020, n’ont pas été contrôlés à leur arrivée à la frontière nord haïtianno-dominicaine par les agents sanitaires du Ministère de la santé publique et de la population (MSPP), a rapporté le correspondant de Haïti standard présent dans le département du Nord’Est.

Selon des informations recueillies par notre correspondant, les agents sanitaires affectés dans cette partie de la frontière ont entamé un arrêt de travail durant la journée en question. Ce, afin d’exiger aux autorités gouvernementales le paiement de cinq (5) mois de salaire.

« Cet arrêt de travail réalisé par ces agents sanitaires peut coûter cher au pays », a déclaré un observateur au micro de notre correspondant. « Peu importe la façon dont ils réalisent leur travail, la présence de ces agents pourrait déjouer l’arrivée d’un cas de plus de coronavirus sur le territoire national », a reconnu cet observateur.

Ce dernier a, en outre, qualifié les autorités sanitaires du pays d’ « irresponsables », en n’accordant pas d’importance au travail réalisé par les agents sanitaires présents à la frontière nord.

Passeurs, chauffeurs de taxi-moto et cambistes sont, entre autres, des catégories de personnes qui se sont réjouis de cette journée qui, selon ces catégories de personnes, est très bénéfique pour leurs affaires, sans toutefois en tenir compte des enjeux sanitaires.

Au moment de la publication de ce texte (9:50 p.m), aucune réaction n’a été réalisée par les autorités sanitaires dudit département sur la situation qui s’est déroulée, durant la journée du 20 juillet, à la frontière nord haitiano-dominicaine.

Ouanaminthe (Nord'Est) : arrêt de travail des agents sanitaires à la frontière haitiano-dominicaine
Test de dépistage réalisé au centre de mise en quarantaine de Ouanaminthe (photo Jacques Jean-Charles/archives Haïti standard)

Aussi, faut-il souligner que le 20 juillet 2020 a été une journée de récréation pour tous ceux qui considèrent les longues files d’attente pour arriver aux points de contrôle du MSPP comme un supplice.

HS/ Haïti standard